Bonnets

Beaucoup le savent, je tricote des bonnets.

DSC02827

Comme c’est moi qui les fais, ils sont tricotés à la main avec beaucoup d’amour. Je n’exploite pas des enfants ou des robots pour les faire, et même s’ils paraîssent chers, je m’exploite moi-même pour les produire.

Aussi, vu qu’ils sont tricotés main, ils sont sans couture ! Sauf parfois si le bonnet a un motif spécial, mais là je ne le cache pas.

Et avec notre société de consommation, on n’a plus l’habitude du fait-main. Mes bonnets sont plus fragiles qu’un bonnet industriel : ils se déforment plus facilement, mais ne se découdront jamais, à moins de le faire exprès. Et si le bonnet se détricote (ah ouais ?), eh bien je le réparerais, ou en tricoterais même un nouveau.

Comment prendre soin de son bonnet ?

Toujours être gentil avec, il est fait pour tenir la tête au chaud, pas pour transporter des pommes.

Si vous avez une petite tête, ne le prêtez pas à des amis avec une plus grande tête, il risque d’être élargi de manière irréversible !

Instructions de lavage :

Laver à la main après avoir enlevé le pompon, à l’eau tiède. sécher à plat (vous pouvez absorber l’eau avec un linge/une serviette). Ne jamais accrocher le bonnet par un bord, il risque de se déformer !

Même si votre bonnet est assorti à votre veste de ski, il ne sert qu’à vous tenir au chaud et à être beau, il ne protège pas contre les chocs ! Sur les pistes, rien de tel qu’un casque pour protéger ses neurones. De toute façon, un bonnet, c’est plein de trous. Pas top pour tenir au chaud quand on va vite !

Si vous en voulez un, contactez moi et on verra si c’est possible !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *